ON DÉNONCE LE GÉNOCIDE PRÉVU AUX PAYSANS PAUVRES ET LES ATTAQUES SUR LA “LIGUE DES PAYSANS PAUVRES” (LCP) PAR LE GOUVERNEMENT DE RONDÔNIA, BRÉSIL !

Nous reproduisons un tract d’agitation en français qui nous a été envoyé par le “Mouvement Jeunesse Internationaliste” en Suisse contre le génocide planifié contre les paysans pauvres de Rondônia, Brésil, qui luttent pour la conquête du terre. Nous encourageons tous les révolutionnaires et progressistes à les diffuser le plus largement possible — on ne peut laisser les criminels de l’ancien État brésilien impunis, surtout maintenant que les paysans commencent à être assassinés par les cruels propriétaires terriens.

Chaque révolutionnaire et progressiste doit se tenir informé des développements actuels du mouvement révolutionnaire au Brésil par le biais du journal de la révolution brésilienne : “Nouvelle Démocratie”, qui est publié en portugais, espagnol et anglais.

SUPPORTEZ LA LIGUE DES PAYSANS PAUVRES !

VIVE LA RÉVOLUTION AGRAIRE EN BRÉSIL !

ON DÉNONCE LE GÉNOCIDE PRÉVU AUX PAYSANS PAUVRES ET LES ATTAQUES SUR LA “LIGUE DES PAYSANS PAUVRES” (LCP) PAR LE GOUVERNEMENT DE RONDÔNIA, BRÉSIL !

Depuis quelques semaines, le gouvernement de la région de Rondônia dans l’Amazone ouest en Brésil a fait avancer des diffamations, intimidations, persécusions et assassinats des paysans pauvres, particulièrement contre la Ligue des Paysans Pauvres („Liga dos Camponeses Pobres“ (LCP)). De plus, il essaye à déplacer de l’opinion publique en sa faveur pour classifier le mouvement de paysans dans la région en bloc comme une organisation de terreur. Il c’étaye avec des menaces de mort aux dirigeants des paysans, de torture des paysans pauvres, de classement des douilles, du tir des cartouches à blanc (compris des menaces de tirer avec des cartouches vraies le prôchain fois) dans les occupations de terrain contrôlé par la LCP et des patrouilles constantes des helicoptères militaires au-dessus de ses terrains. Tout ses attaques, ainsi que des entretiens divulgués entre des fonctionnaires de gouvernement en Rondonia laissent à penser infailliblement qu’un génocide des paysans pauvres est prévu.

La LCP est un mouvement de paysans organisé à grande surface qui lutte pour la révolution agrarienne en Brésil et jouit de supporte large en Rondônia. Elle confisque du terrain des grands propriétaires terriens et des grands capitalistes et établit là des domaines de Pouvoir Nouveau. Les occupations choisient leur seul gouvernement, organisent d’aide medicale autogérée (une chose qu’eux a été refusé depuis des siècles), utilisent des outils et de bétail collectivement et apprennent des paysans pauvres à lire et écrire par l’éducation politique. Tout ça sous la parole: La terre à eux qui la cultivent! Seulement en cette façon, le cycle perpétuel de faim, misère, terreur et assassinat que les paysans pauvres en Rondonia et en Brésil généralement doit supporter devait cassé et le danger d’un génocide va être réglé une fois pour toutes pour ils. L’état Brésilien a peur de l’LCP, parce qu’elle organise les paysans pauvres et confisque du terrain, et à cause de ça, il recourt au seul moyen à sa disposition pour maintenir son étranglement du pays – au terreur réactionnaire.

Les paysans pauvres en Rondônia ont une histoire séculaire de résistance révolutionnaire contre les assauts des grands propriétaires terriens et des grandes capitalistes et ses laquais; des paysans innombrables ont déjà laissé ses vies pour la révolution agrarienne. De 1960s aux 1980s, les paysans pauvres en Rondônia ont enduré encore et encore des massacres d’une brutalité inimaginable pendant la dictature militaire fasciste de cette époque. Mais la vigueur révolutionnaire des paysans pauvres ne pouvait pas et ne peut pas devenir rompue. 1995, ils ont succedé à défendre un terrain occupé contre en Rondônia un assaut des forces policières, et bien que huit paysans, entre eux un enfant de neuf hans, on été tué, la LCP honore la victoire aujourd’hui comme “la bataille de Santa Elina”. L’année dernière, la LCP a reconquis Santa Elina elle ne va pas s’arrêter d’ aucuns plans génocidaires pour continuer la lutte pour la révolution agrarienne.

C’est notre obligation de prevenir le génocide de toutes nos forces par combattre l’impérialisme suisse ici dans le pays. Car lui participe immédiamment à l’exploitation et oppression du peuple brésilien. Le producteur de jus d’orange suisse Louis Dreyfus a des sites de production en dehors de São Paulo avec des conditions de travail terribles sans aucune mesure protectrice de Corona. Nestlé est involvé en première ligne à la privatisation des fontaines dans l’Amazone et par conséquent à grand intérêt au génocide des paysans pauvres, parce qu’ils reconquièrent de la terre avec acharnement. Il faut un grand mouvement révolutionnaire dans ce pays qui peut écraser l’imperialisme suisse pour construire un nouveau monde au service de ses peuples épaule contre épaule avec le peuple brésilien et tous les exploités et opprimés.

SUPPORTEZ LA LIGUE DES PAYSANS PAUVRES!
VIVE LA RÉVOLUTION AGRARIENNE EN BRÉSIL!

Mouvement Jeunesse Internationaliste